Posts Tagged 'Sagesse ancestrale'



Joyeux Losar

cheval

Publicités

La laine à l’honneur

Feutre et laine

Feutre et laine

Une exposition pour rendre hommage à cette merveilleuse fibre naturelle et à quelques artisans passionnés.

Tissée, feutrée ou tricotée, elle nous protège avec élégance et tendresse des rigueurs de l’hiver. Souvent délaissée de nos jours au profit de fibres synthétiques, elle est pourtant une alliée de choix pour les artisans qui la transforment en précieuses étoffes pour le plus grand bonheur de nos yeux et de notre peau…

11 décembre 2013 – Avant-première : de 14h à 20h

18 /19 /20 décembre 2013 – de 14h à 20h

21/22 décembre 2013 – de 10h à 20h

Avec la laine de:  la Verzasca, Mergoscia, Kinnaur, Kirghistan, des créations de Ruth Mausli (Brione sopra Minusio)

Vous êtes chaleureusement invités à déguster douceurs et boissons chaudes en compagnie!

Grande nouvelle autour du voyage « Inner Tibet »!

Ce voyage « Inner Tibet 2012 » offre une incroyable abondance de possibles et nouvellement aussi l’opportunité de participer à un grand congrès international de médecine traditionelle tibétaine.

Il s’agit d’un évènement exceptionnel sur 3 jours, qui permet d’assister à de très nombreuses conférences, mais aussi de vivre de l’intérieur cette magnifique cohérence d’une vraie médecine holistique.

Pour vous permettre de considérer cette possibilité avec un peu de tranquillité, nous repoussons le dernier délai d’inscription au voyage au 29 septembre, journée de préparation au voyage. Il est aussi possible (sur inscription préalable) de prendre part à cette journée sans vous engager directement pour le voyage, ou même de nous rejoindre vers 19h. pour le repas du soir et la projection du film.

Tso Pema - lac sacré

Informations sur le voyage:

Voyage au coeur de la culture tibétaine du 26 octobre – 14 novembre 2012

(en fonction des désirs des participants les dates peuvent varier d’un jour ou 2)

Au cours de ce voyage, nous nous occuperons activement de la notion de la conception, de l’initialisation d’un processus créateur.

Que cela soit pour un projet, une nouvelle phase de la vie, un enfant

Le mot conception peut être appréhendé sous différents sens. Ce qui nous intéresse ici est la capacité de concevoir, dans l’idée de quelque chose qui prend naissance au niveau spirituel. Nous nous retrouvons avec ici aussi bien la capacité d’imaginer quelque chose que celle de savoir discerner ce qui est important dans un projet.

Pour cela nous irons voir de nombreuses personnalités qui, soit sur le plan spirituel, soit d’un point de vue plus matériel concrétisent une utopie.

La vision tibétaine, est de s’ engagemer dans un processus de purification avant de débuter une nouvelle phase. Il est bon de se débarrasser de l’ancien pour laisser l’espace au nouveau. Cela peut être fait de différentes façons. Nous ferons des essais pour chacun trouver les techniques qui nous parlent le plus.

Le pèlerinage en soi a également toujours été utilisé pour cela. Ce qui nous interpelle est la connexion intime qui se crée entre la recherche intérieure et les coïncidences et les possibilités de se mettre en lien avec le sacré qui en découlent.

Voyages et pérégrinations : Le voyage nous confronte à l’inconnu et nous pousse à découvrir nos ressources cachées. Il agit comme un catalyseur qui met en lumière ce qui nous est essentiel. Par le jeu des coïncidences, il nous amène à apprendre exactement ce dont nous avons besoin et nous permet de nous ouvrir à de nouvelles impulsions sur notre chemin.

Il n’y a pas de réelle séparation entre le sacré et le profane dans la culture tibétaine, ce qui nous amènera à découvrir différents aspects de la philosophie bouddhiste non seulement au cours des visites des temples et monastères, mais aussi des différentes écoles d’arts, médecines etc…

la suite…

Naissance et spiritualité

En Inde dans les lois de Manou, il est dit : « Une mère vaut mille pères, un père mille gourous »

La syllabe gu  signifie des ombres
La syllabe RU, il qui les disperse,
En raison de la puissance de disperser l’obscurité
le gourou est ainsi appelé.

Advayataraka Upanishad 14-18, vers 5

Une affirmation très certainement réconfortante pour toute mère découragée dans le long chemin de la routine quotidienne. Pourtant, il y a un abîme qui s’ouvre immédiatement : qu’est ce qui nous prépare en tant que mère ou femme à incarner la fonction de guide ou d’éveilleuse dont il est question ici ?

Dans notre société actuelle, d’innombrables modes d’emploi et manuels donnent les conseils miracles pour une éducation réussie. Pourtant, un peu partout, il semble que les mères soient désemparées, dépassées par les événements et généralement très incertaines de leurs actions. L’après révolution sexuelle a mal à la maternité.

Au niveau matériel, nos enfants reçoivent plus et mieux que tant d’autres. Mais que dire de la spiritualité ? Quelles sont nos valeurs, et celles que nous sommes capables de transmettre à nos enfants pour les aider à devenir des êtres joyeux et sains ?

Quels sont nos modèles ? Les utopies que nos parents ont déposées dans nos cœurs ? De quels sociétés sommes nous nées ? Notre monde subit une profonde mutation. Comment être parents dans un espace mouvant qui n’offre plus les repères de nos anciens ?

Je ne jette aucunes pierres, mère de six enfants entre vingt trois et trois ans, je sais mieux que tant d’autres que le premier grand obstacle à toutes bonnes résolutions reste la fatigue titanesque qui s’abat sur les jeunes mères.

Nombreux ont été ceux qui se sont penchés sur l’art de naître du point de vue du bébé, mais qui se soucie de la naissance de la maman ou de la famille ? Tout au long de la grossesse et dans les premiers mois de la vie de son enfant, la femme traverse une phase où elle est très intuitive et naturellement initiée à d’autres valeurs. La plupart du temps, elle se retrouve livrée à la danse de ses émotions sans fil conducteur, pour le meilleur ou pour le pire.

Si nous voulons profondément changer notre société, il nous faut trouver les clefs de ces instants de grâce et de désespoir profond pour accéder au sens ultime de ce voyage imprévu. En effet, je crois que peu d’entre nous ont su combien la maternité pouvait les transformer à leur insu. Aucune, n’a cru qu’elle aussi serait confrontée à des émotions aussi fortes et incontrôlables sans en comprendre le sens.

Toutes sociétés traditionnelles a des rituels pour accompagner ces instants. Il ne s’agit pas pour nous de copier des gestes vides de sens mais de s’inspirer de l’essence profondes de ces gestes pour accéder à la connaissance de processus qu’il vaut mieux ne pas laisser dans l’ombre.

La médecine tibétaine m’a permis de mieux connaître les relations entre les émotions, le chemin spirituel et la santé. Je voudrais maintenant aller en amont et explorer ce qui relie respect de la nature, sagesse et guérison.

C’est ainsi qu’est né le projet – Les sources rêvées de la Terre – je vous invite à le découvrir : ICI

Happy Losar

heureuse année dragon d'eauNous vous souhaitons à tous une heureuse année du dragon d’eau.

De la joie, de l’audace, de l’amour et… l’énergie de concrétiser vos rêves les plus précieux.

Les années « Dragon » amènent une belle force, beaucoup d’énergie mais aussi une grande purification. Un dragon d’eau est doublement purificateur et pourrait conduire à plus de catastrophes naturelles. Malgré cela, les prophéties tibétaines ne prédisent pas du tout la fin du monde cette année!

Aujoud’hui, nombreux sont ceux qui ne célèbreront pas l’an nouveau, mais par solidarité vivront ce passage important dans la prière et/ou le jeûne. Nous vous invitons à vous joindre à eux avec des pensées lumineuses pour une rapide et heureuse résolution de ce conflit.

Dans le cadre du projet des éléments, engageons nous au Népal !

Orphelinat et école alternative au Népal

état actuel: environ 77 m. sponsorisés! (18.1.2012) il manque donc environ 43m…

« If you can dream it, you can do it ! »

Investir pour un meilleur futur au Népal. Eh oui ! C’est avec bonheur qu’en cette nouvelle année de la Terre pour le centre Lungta dans le cadre du projet des élément (voir projet des éléments), nous lançons un appel spécial pour sponsoriser des m2 de terrain au Népal. Détrompez vous, il ne s’agit pas pour nous de devenir investisseurs à l’étranger, mais bien de permettre par ce geste à un beau projet de se concrétiser.

Le nom de ce projet ANKURAN, signifie « le germe ou la semence qui germe ».

Et c’est avec une joie toute particulière que nous nous engageons à soutenir les efforts de Deborah Jakob pour concrétiser une nouvelle école au Népal. Deborah a été la maitresse d’une de nos filles durant de très nombreuses et heureuses années. Cela nous a permit de découvrir ses talents de maitresse et de musicienne, mais aussi de voir naître et grandir le projet ANKURAN dès ses premiers balbutiements. Nous avons aussi pu faire la connaissance de Krishna Gurung fondateur de la Kevin Rohan Memorial Eco Foundation, qui est pour nous un modèle vraiment très inspirant.

Investir dans ce projet signifie offrir un futur meilleur aux enfants orphelins de minorités ethniques défavorisées, mais aussi et surtout valoriser la culture et les traditions de ces minorités. Il s’agit d’un projet novateur, qui cherche à donner un enseignement basé sur des valeurs népalaises dans un pays où le système scolaire s’est calqué sur les connaissances occidentales sans grand souci de cohérence avec la réalité du pays. Au centre Lungta nous sommes bien conscients des avantages qu’il y a à fortifier les racines pour permettre une croissance saine et harmonieuse.

Le coût est de CHF 240 .- par mètre carré de terrain (premier étage de construction compris) pour une superficie de 120 m2 au total. Le défi est de réussir à trouver assez de sponsors dans un temps très court. Puisqu’il faut réussir à acheter avant le 24 janvier 2012.

Sont recherchés 45 sponsors pour un mètre carré et 15 grands sponsors pour 5 mètres carré.

Nous vous invitons à lire plus d’informations sur le site internet de la Kevin Rohan Memorial Eco Foundation.

Vos dons peuvent être effectués directement à la Kevin Rohan Memorial Eco Foundation au Népal, ou sur le compte de Deborah Jakob en Suisse en mentionnant le projet ANKURAN. (nous vous ferons parvenir les informations nécessaires à votre demande ainsi qu’un rapport de projet en anglais pour ceux qui le désirent)

Mais comme nous savons que ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves et sommes confiants que nous réussirons à relever ce défi ensemble, nous vous proposons de verser des sommes plus petites et même très petites sur le compte de l’association des Amis du Lungta, en mentionnant le projet ANKURAN. Banque Raiffeisen Gordola e Valle Verzasca, 65-2072-1, Association des Amis du Lungta, Julie et Hervé Michel, 6647 Mergoscia, IBAN CH24 8028 0000 0009 1585 3

Il est aussi possible de verser de l’argent pour ANKURAN,  le 22 décembre sur le marché de Noël de Bellinzona ou ici au centre à l’occasion des portes ouvertes (le 23 décembre) ou à tout autre moment de rencontre.

Et nous vous souhaitons à tous de réaliser vos rêves selon la devise d’ANKURAN…

Sons, harmonie et guérison

Au début, il y a eu le son, du son est né l’éther (Akasha) et à partir de là, l’entière création…

Nous sommes son et vibration.

Une musique inappropriée peut causer des déséquilibres et avec ces disharmonies nous rendre stressés et malades. Au jour d’aujourd’hui, dans toute la folie des sons qui nous entourent, nous peinons de plus en plus à garder l’harmonie.

C’est pour cela que c’est important, et plaisant, d’apprendre à nous accorder nous-mêmes, pour une plus grande félicité et une vie paisible…

Voila quelques temps déjà que nous explorons le chemin des sons de guérison et de la résonnance, en recherche d’harmonie. Nous poursuivons ce chemin en vous proposant régulièrment des stages et des formations.

Pour en savoir plus voir le programme : ICI

L’art de se dépoussiérer en chemin

Le voyage est un rêve qui a l’audace de se confronter à la réalité et accomplit, en général, la prouesse de nous sortir du cet état tout en nous émerveillant de plus belle.

Il est dit que les voyages forment la jeunesse. J’ai longtemps cru qu’il s’agissait de la formation des jeunes, avant de comprendre qu’en nous extirpant de nos idées sclérosées, la route nous permettait d’accéder à cet élan spontané, créateur de jeunesse en nous.

De tous temps les voyages ont dépassé le simple déplacement et différentes traditions perpétuent ce nomadisme temporaire. Que cela soit d’ordre religieux avec les pèlerinages, professionnel pour les compagnons ou même artistique, tous les voyages sont formateurs mais souvent de façon inattendue,  insolite et parfois dérangeante.

« Le voyage est un retour vers l’essentiel. »  proverbe tibétain

Certains voyages sont linéaires, d’autres plus circulaires, oscillants entre joies imprévues et agacements inouïs. Comme si d’un seul coup notre palette émotionnelle découvrait l’océan au sortir du puits, poussée joyeusement aux extrêmes autant vers le haut que le bas, sans aucuns soucis de chronologie ou de respect de notre capacité à passer du coq à l’âne. La seule constante demeure alors, ce questionnement permanent qui s’éveille en nous au contact d’autres paradigmes et nous porte plus loin que toutes nos certitudes.

Nous y devenons malléables, comme si la perte de nos repères quotidiens enlevait les œillères de notre être pour nous laisser accéder à la vie d’une façon plus délibérée.

Ce jeu de coïncidences accentuées, qui surgit si facilement dans ces instants d’échappées, reste l’élément clef de notre fascination pour les pérégrinations. Des synchronicités surgissent par poignées, comme si notre vie de tous les jours les avait toutes retenues pour quelques lustres avant de les déverser en bloc sur le premier instant moins planifié de notre existence.

Par effet de miroirs, nous voila hors de notre carcan, poussés à n’être que nous même.

Et c’est jubilatoire…

 

Musique mystique perse : AHURA PROJECT

AHURA PROJECTAVEC LE GROUPE AHURA PROJECT

Grand concert en plein air, le 31 août 2012 à 21.00 au Monte Verità à Ascona.  

avec Mohammad Eghbal, Christa Eghbal, Hossein Amini

La source d’inspiration de Mohammad Eghbal est l’amour des sons et de la musique. Il nous invite à reprendre contact avec notre son intérieur authentique et à travers sa force purificatrice à activer nos propres forces de guérison. Il s’agit de retrouver cet « accord » pour rejoindre notre vraie harmonie.

Avant le son, existait le souffle. Ce souffle est l’essence même de notre vie, la clef de notre âme et trouve son expression dans notre voix. En un mouvement incessant, il crée le rythme symbolisé par le battement de notre cœur. S’ouvrir intuitivement à cette conscience est plus important que la compréhension technique et/ou intellectuelle de la musique.

Le groupe Ahura Project, inspiré par le message d’union des peuples du grand mystique soufi Mevlânâ Djalâl ad-Dîn Rûmî, utilise sa connaissance des deux mondes, occidental et oriental, à travers ses expériences musicales et son intuition pour nous chanter l’essence immuable au cœur de toutes cultures.

Nous sommes ainsi invité à écouter un cœur qui bat et chante au rythme d’une musique inspirée et inspirante, moyen de communication universel, qui nous relie à l’essence et à l’unité de toutes choses. Plus: ici

Réservations et informations : Centre Lungta, centro@lungta.ch ou 079 636 69 48

Le concert sera suivi par un workshop en allemand le 2 septembre de 10.00 à 17.30:

informations sur le workshop: ici

« Bâtir l’avenir »

24e Forum Terre du Ciel

« Bâtir l’avenir »: résistances et créations

Je ne peux résister au plaisir de reproduire ci-dessous le merveilleux texte d’introduction au prochain Forum de Terre du Ciel les 11-12-13 juin 2011 au Centre de Congrès d’Aix les Bains en France pour vous inviter à y participer et/ou à venir nous rejoindre à notre stand.

Les forums de Terre du Ciel sont des étapes précieuses qui jalonnent le chemin de tous chercheurs de lumière. Cet espace où l’amour est plus fort que toutes les divergences, existe comme un havre serein au centre d’une roue, ce n’est pas un lieu où le temps s’arrête, mais plutôt un centre de gravité nourrit d’une tourbillonnante diversité créatrice.

« Notre société est en fin de cycle, et manifeste partout dérapages, durcissements, rouilles et fêlures. Une société post-industrielle, postmoderne se cherche. De partout surgissent des initiatives novatrices, des approches décalées, des laboratoires pour demain.

En même temps que se radicalisent les résistances à des aberrations du système, à des pratiques inacceptables qui insultent par trop la dignité de l’homme ou menacent son avenir.

Les structures du renouveau sont innombrables. Nées du surgissement du bon sens collectif, elles se reconnaissent et se mettent en réseaux. Comme une tache d’huile qui s’étale doucement elles gagnent de l’espace. Comme une forêt qui pousse, sans bruit elles se se densifient.

Ce Forum Terre du Ciel « Bâtir l’avenir » veut nourrir cet élan vers une renaissance, donner la parole à ses acteurs, faire connaître les oeuvres qui l’incarnent déjà. Il veut inspirer toutes celles et tous ceux qui n’aspirent qu’à marcher sur ces traces, et leur donner énergie et ressources pour devenir eux-mêmes acteurs de l’émergence du monde nouveau. C’est l’oeuvre pleine de sens et d’espoir qui nous attend, et à laquelle nous sommes tous conviés à participer aujourd’hui. »

Plus d’informations et programme du forum : ICI 

Pour découvrir ce qu’est un Forum Terre du Ciel, le mieux est d’y participer !
Vous pouvez aussi visionner un court film de témoignages de participants lors du Forum de Novembre 2010.

Invité d’honneur: Satish Kumar

Citoyen britannique d’origine indienne, moine jaïn dès l’âge de neuf ans, disciple de Gandhi, infatigable marcheur pour le désarmement nucléaire, militant écologiste, directeur de la revue Resurgence et du Schumacher College, son parcours de vie autour de la non-violence et de l’écologie spirituelle a été profondément inspiré par ses rencontres avec les maîtres spirituels de notre époque. plus


L’info en un clic !

PROCHAINS EVENEMENTS

Stages de Lu Jong 2019 : février dans les Pyrénées et le Tessin, mai en Normandie et à Prague, juin au Tessin...

Nouvelles dates : Formation pour enseignants de Lu Jong (FR)

Au Mas-d’Azil

Randonnée accompagnée sur les chemins de Compostelle, sur mesure, selon les possibilités

Prochain départ au printemps 2020, contactez nous pour manifester votre intérêt!!!!

La grande aventure de l’automne 2017

SUR LES CHEMINS DU VENT, plus de 1500km à pied à la rencontre des tisserands de la transition

AUTRES BLOGS DU LUNGTA

Abondance, autour de la naissance,

Les Jardins du Lungta : L'abondance est dans les prés

Abondance par les 5 éléments

A propos

Lungta: “Le Cheval de Vent” est un ancien symbole tibétain. Flottant au vent les «Lungtas» émettent continuellement des énergies curatives. Le «vent» est omniprésent et donne vie et conscience à la matière.
En savoir plus...

Images de Mergoscia (clic sur l’image!)

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 49 autres abonnés

Follow Centro Lungta on WordPress.com
Publicités