Archive for the 'Voyage et pérégrinations' Category

Sur les Chemins du Vent

Joie et gratitude!!!

plus d’informations

Publicités

La vie a parfois d’autres plans…

Nos plans sont en pleins chamboulement : un de nos fils s’est fait une entorse. Par chance, elle est légère, mais remet tout notre programme en jeu!la pause

Nous partirons comme prévu avec nos ânes le 19 mai pour être le 20 mai au Monte Verità, à l’occasion de l’inauguration du Musée de la Casa Anatta. Par contre nous ne ferons qu’un tout petit tour dans la région avant de rentrer à la maison. Nous ne pourrons pas poursuivre comme prévu avec les ânes jusqu’à Lausanne et irons donc au Festival de la Terre en train!

Un nouveau programme est en cours d’élaboration. Il nous permettra de visiter davantage de projets Tessinois avant le grand départ d’août qui nous conduira aux Pyrénées…

suivez-nous sur: https://surlescheminsduvent.wordpress.com/

 

 

Sur les chemins du Vent

Le Centre Lungta s’apprête à vivre une grande mutation et à changer complètement de décor. Cette impulsion répond à la volonté d’accroître notre potentiel pour rester au plus proche de ce que nous désirons offrir de façon cohérente.

famille-et-anes-web

Les prémices

Depuis près de 2 ans, nous portons le projet de l’école de la Montagne, un projet d’école inspiré entre autre de l’école Laïs. Cette école, en réalité plutôt une « communauté d’apprentissage », veut répondre à une des grandes difficultés observée dans nos régions de montagnes : tous les jeunes étudient en ville et finissent par être déconnectés de leur propre environnement. En effet, durant leur parcours scolaire ils apprennent la vie des ville et peinent ensuite à retrouver de l’attrait pour un mode de vie qui n’a jamais été valorisé à leurs yeux.

Durant ces dernières années notre coopération toujours plus intense avec NiceFuture nous a permis de poursuivre notre réflexion avec davantage d’ampleur. Les NiceLabs http://www.nicefuture.com/category/nicelabs/  et la collaboration à la rédaction du NiceFuture Magazine http://www.nicefuture.com/publications/nicefuture-magazine/ ont été de grandes sources d’impulsions à poursuivre nos recherches et peaufiner notre vision.

Ces deux impulsions nous conduisent aujourd’hui à explorer de nouveaux horizons après plus de 15 ans passés au Tessin.

Les résultats

C’est ainsi que nous avons trouvé dans le parc naturel régional de l’Ariège un lieu magique qui permettra de concrétiser notre projet. Nos critères d’évaluation comprenaient la proximité des montagnes et de grands espaces pour favoriser le lien à la nature. Le domaine que nous avons déniché offre tout cela et bien plus. Notre organisation va changer légèrement. Le Centre Lungta sera inclut au côté de l’école dans un éco-domaine, une structure plus grande qui contiendra l’ensemble des activités.

Le Centre Lungta vit ainsi sa dernière saison au Tessin. Rien ne changera jusqu’à la mi-mai, ensuite nos hôtes auront aussi la possibilités de louer le centre entier à la semaine, une solution idéale pour les groupes et les familles élargies. Cette solution sera active dans les moments où nous ne serons pas ou peu au Tessin. Durant les périodes où nous serons ici, il sera possible comme par le passé de louer des chambres à la nuitée et de participer aux évènements du Centre.

Les chemins du Vent

Dès la mi-mai, nous partirons en famille avec les ânes pour un périple de plus de 1000km à la rencontre des tisserands de la transition. Une première étape se fera de Mergoscia à Lausanne. Nous ferons ensuite une pause dans notre voyage pour pouvoir vous accueillir entre mi-juin et août encore au Tessin, puis nous repartirons en direction de l’Ariège pour le trajet français.

Les buts de notre voyage avec les ânes :

  • Faire notre part, en participant à l’élaboration d’un imaginaire désirable de la mobilité douce.
  • Valoriser les initiatives existantes et témoigner de leur grand nombre et diversité.
  • Créer un appel d’air et inspirer en cours de route, en colportant les belles réalisations rencontrées.
  • « Etre » en marche, invitant chacun à observer la gestion de ses ressources intérieures.
  • Vivre ce parcours comme un « compagnonnage » et recevoir les graines qui fleuriront dans notre projet futur.

Nous faisons volontiers des petits détours, si vous connaissez des projets à visiter sur notre route.

Plus d’informations:

Sur les chemins du Vent :  https://surlescheminsduvent.wordpress.com/

 

 

Voyage Lu Jong et Sowa Rigpa

La voie tibétaine de la grande guérison

Voyage pour la créativité et l’abondance!

voyage et Lu JongA travers le Lu Jong – yoga de guérison tibétain, en union joyeuse avec la nature, laissons l’espace à notre vraie nature de manifester son réel potentiel. Entrons en résonance avec la sagesse ancestrale de ces lieux et laissons la danse intérieure des cinq éléments s’amplifier au sein de notre être !

15 mars – 27 mars 2016

Ce voyage, prend la suite des voyages des dernières années : une quête qui a pour thème la fécondité intérieure et les processus créateurs authentiques. Que cela soit pour un nouveau projet, une nouvelle phase de la vie ou un enfant…

Le LU JONG – yoga de guérison tibétain, nous guidera dans la conscience de notre corps pour ouvrir les portes des 5 éléments et stimuler notre potentiel de joie.

Nous aurons aussi la grande chance d’assister aux danses de moines (CHAM) pour augmenter la paix, le bonheur et la conscience dans le monde.

SOWA RIGPA, la voie tibétaine de la grande guérison, sera le fil rouge qui soutient ce voyage. Cette année, avec la participation exceptionnelle à un congrès de médecine tibétaine pour fêter le centenaire du Men Tsee Khang, institut pour le maintien et la préservation de la médecine tibétaine fondé par S.S le Dalai Lama. Nous profiterons également d’un enseignement donné par un médecin tibétain spécialement pour notre groupe sur le thème du Lu Jong et de la médecine tibétaine.

LU JONGCe voyage s’adresse à vous qui avez de l’intérêt pour la médecine tibétaine, le Lu Jong ou la culture tibétaine. Vous aurez la possibilité de participer au congrès international de médecine tibétaine (en anglais), et/ou de visiter des médecins et des artistes tibétains. Il s’agit d’une merveilleuse opportunité de découvrir la culture tibétaine de l’intérieur et d’approfondir les connaissances de cette médecine et du contexte dans lequel elle est pratiquée. Nous visiterons des institutions tibétaines en exil et rencontrerons différentes personnalités de la région. Nous pratiquerons également le Lu Jong et savourerons cette connexion fructueuse avec les lieux visités. Le voyage débutera par un pèlerinage dans un lieu sacré pour les Sikhs, les Hindous et les Bouddhistes.

Tout au cours de ce parcours nous aurons à cœur de nous mettre en résonances avec des projets porteurs de vie et d’avenir joyeux. Il est bon de se débarrasser de l’ancien tout en se reliant à des visions de futurs positifs.

plus

Joyeux Losar

cheval

Le bleu du ciel

Voyage au Nord de l’Inde

landslide Kinnaur

Nous sommes partis à la rencontre des sources du ciel avec le projet de voir les grands lacs d’altitude. Ironie du sort, l’eau était si présente que nous ne sommes jamais arrivés aux lacs!

Même si parfois, nous étions bien haut en altitude, ce n’est pas le bleu du ciel que nous avons trouvé. Bien plus souvent tout était gris ou vert. Les pluies, discrètes mais bien présentes, continuaient à rendre les routes instables et nous nous sentions peu à l’aise sur les hauteurs car les nombreux glissements de terrain autour de nous donnaient la sensation que nous escaladions des montagnes de sucre en poudre. Tout semblait s’effriter à mesure.

Chez nous, ce genre de route seraient simplement fermées à la circulation. Avant de les parcourir, nous nous étions pourtant bien renseignés mais pour les habitants de la région, il n’y avait aucun problème : la route était ouverte, mauvaise, mais ouverte! Les routes tombent autour de la mousson, de la même façon que les arbres  perdent leurs feuilles chez nous à l’automne. C’est devenu une sorte de normalité. Cette année elles tombent plus fréquemment et plus largement, pour la simple raison que les précipitations sont plus abondantes.

Pour nous, c’est comme une grande alarme qui s’est mise en route dans nos têtes. Après de nombreux petits signes d’essoufflements, nous sommes arrivés au delà des limites de ce que notre environnement peut supporter. Il y a certainement de nombreux lieux sur la planète, de nos jours,  qui poussent à toucher cette vérité du doigt et nous sommes conscients que le Kinnaur n’est probablement pas le pire. Mais pour nous, c’est ici, après plusieurs jours de fin de monde qui n’en finissaient pas, qu’une page se tourne et nous pousse à l’action.

La population du Kinnaur, convaincue que la Terre et les dieux expriment ainsi leur mécontentement, était descendue dans la rue quelques semaines avant notre périple pour appeler le gouvernement à revoir ses projets de barrages et de routes qui perturbent gravement l’équilibre fragile et instable des lieux.

Et les dieux sont importants dans un tel pétrin car il faut avoir la foi pour oser y être… C’est peut être pour cela que les habitants du Kinnaur sont considérés comme des demi-dieux vivants au-delà du monde habitable.

Au cours de la pire journée de voyage sur des routes qui tombaient à mesure que nous avancions, voilà que notre chauffeur nous demande si nous croyons en Dieu. A son avis, il n’y a que comme cela qu’il est possible de passer! Il a peut être raison…

Quand à la colère de la terre, ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi elle est invoquée, car les glissements de terrain sont bien plus forts et présents aux alentours des barrages et se trouvent en grande majorité liés aux routes.

Cela nous renvoie très directement à notre mode de vie, car pour exploiter les ressources naturelles d’une façon aussi peu sensée ou responsable, il faut un grand nombre de personnes qui jouent à l’autruche et refusent de réaliser que notre façon de vivre ne convient plus à notre survie… ou en tout cas dans un premier temps à la survie de certaines populations.

Avec des slogans et de grands moyens financiers, la rivière Satluj ou Sutlej est détruite avec sa vallée. Cette eau qui depuis le lac Manasarovar au Tibet amène les bénédictions du Kailash en Inde, ne sert bientôt plus que les intérêts de quelques grandes compagnies privées. Et l’on se demande vraiment comment, dans un écosystème aussi fragile, autant de projets fous peuvent voir le jour.

no dream

En ce qui nous concerne, après plusieurs jours de voyages dans des conditions vraiment mauvaises, il nous a fallu rebrousser chemin car la route est tombée en amont et nous préférions ne pas attendre sa chute en aval!

Pour aller plus loin:

http://www.hindustantimes.com/India-news/HimachalPradesh/Kinnaur-road-widening-work-threat-to-ecology-lives/Article1-1105934.aspx

http://news.realhimachal.com/kinnaur-residents-want-to-review-on-sutlej-hydropower-projects.html

http://www.indianexpress.com/news/kinnaur-landslide-people-demand-probe/580319/

http://hillpost.in/2013/09/himalayas-for-water-not-monetizing-sundar-lal-bahuguna/96117/

En tour dans l’Himalaya

Durant notre absence, vous serez accueillis au Centre Lungta par nos amies Alessandra et/ou Roberta. Deux artistes cuisinières, spécialisées en cuisine végétarienne, teintée par les parfums méditerranéens de leurs origines.  

Pour les réservations de chambres, merci de vous mettre directement en contact avec elles : Roberta 079 894 94 15 ou 076 202 90 43 (ce deuxième numéro dès la fin du mois d’août).

le voyage 2013

Notre voyage prend la suite du voyage organisé l’an dernier, centré sur la fécondité intérieure en tant que conception des processus créateurs. (voir ICI)

Cette année, nous partirons à la recherche des sources du ciel, dans les hautes vallées de l’Himalaya, de lacs sacrés en lacs sacrés.

Nous nous réjouissons de partager bientôt nos découvertes avec vous, autour d’un thé et d’un bon gâteau!

Grande nouvelle autour du voyage « Inner Tibet »!

Ce voyage « Inner Tibet 2012 » offre une incroyable abondance de possibles et nouvellement aussi l’opportunité de participer à un grand congrès international de médecine traditionelle tibétaine.

Il s’agit d’un évènement exceptionnel sur 3 jours, qui permet d’assister à de très nombreuses conférences, mais aussi de vivre de l’intérieur cette magnifique cohérence d’une vraie médecine holistique.

Pour vous permettre de considérer cette possibilité avec un peu de tranquillité, nous repoussons le dernier délai d’inscription au voyage au 29 septembre, journée de préparation au voyage. Il est aussi possible (sur inscription préalable) de prendre part à cette journée sans vous engager directement pour le voyage, ou même de nous rejoindre vers 19h. pour le repas du soir et la projection du film.

Tso Pema - lac sacré

Informations sur le voyage:

Voyage au coeur de la culture tibétaine du 26 octobre – 14 novembre 2012

(en fonction des désirs des participants les dates peuvent varier d’un jour ou 2)

Au cours de ce voyage, nous nous occuperons activement de la notion de la conception, de l’initialisation d’un processus créateur.

Que cela soit pour un projet, une nouvelle phase de la vie, un enfant

Le mot conception peut être appréhendé sous différents sens. Ce qui nous intéresse ici est la capacité de concevoir, dans l’idée de quelque chose qui prend naissance au niveau spirituel. Nous nous retrouvons avec ici aussi bien la capacité d’imaginer quelque chose que celle de savoir discerner ce qui est important dans un projet.

Pour cela nous irons voir de nombreuses personnalités qui, soit sur le plan spirituel, soit d’un point de vue plus matériel concrétisent une utopie.

La vision tibétaine, est de s’ engagemer dans un processus de purification avant de débuter une nouvelle phase. Il est bon de se débarrasser de l’ancien pour laisser l’espace au nouveau. Cela peut être fait de différentes façons. Nous ferons des essais pour chacun trouver les techniques qui nous parlent le plus.

Le pèlerinage en soi a également toujours été utilisé pour cela. Ce qui nous interpelle est la connexion intime qui se crée entre la recherche intérieure et les coïncidences et les possibilités de se mettre en lien avec le sacré qui en découlent.

Voyages et pérégrinations : Le voyage nous confronte à l’inconnu et nous pousse à découvrir nos ressources cachées. Il agit comme un catalyseur qui met en lumière ce qui nous est essentiel. Par le jeu des coïncidences, il nous amène à apprendre exactement ce dont nous avons besoin et nous permet de nous ouvrir à de nouvelles impulsions sur notre chemin.

Il n’y a pas de réelle séparation entre le sacré et le profane dans la culture tibétaine, ce qui nous amènera à découvrir différents aspects de la philosophie bouddhiste non seulement au cours des visites des temples et monastères, mais aussi des différentes écoles d’arts, médecines etc…

la suite…


L’info en un clic !

ACTUEL!!!

SUR LES CHEMINS DU VENT, plus de 1000km à pied à la rencontre des tisserands de la transition

PROCHAINS EVENEMENTS

Vacances Lu Jong

3-5 novembre Purification pour le corps et l'esprit selon la médecine tibétaine à Mergoscia (CH)

Dès le 22 juillet: Formation intensive pour futurs enseignants de Lu Jong au Tessin (CH) et en Ariège (FR)

AUTRES BLOGS DU LUNGTA

propositions autour du moment de la naissance, pour un monde d'abondance

Les Jardins du Lungta : L'abondance est dans les prés

Le projet des éléments

A propos

Lungta: “Le Cheval de Vent” est un ancien symbole tibétain. Flottant au vent les «Lungtas» émettent continuellement des énergies curatives. Le «vent» est omniprésent et donne vie et conscience à la matière.
En savoir plus...

Images de Mergoscia (clic sur l’image!)

des images de Mergoscia

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 48 autres abonnés