Lettre d’informations de François Couplan

Réflexions du moment…

(Nous reproduisons ici, avec l’accord de François Couplan -un des parrain de notre centre- une partie de cette lettre d’informations qui nous semble donner des informations importantes en ce moment, tout en vous invitant à lire la suite sur son site web.)

Je vous écris un peu plus tôt que je ne l’avais prévu, car, voici quelques jours, j’ai soudain vu ma boîte e-mail envahie de dizaines de messages alarmistes concernant l’interdiction prochaine des plantes médicinales dans l’Union Européenne. Il s’avère en fait que la vidéo larmoyante qui figurait en lien faisait référence à la même situation qu’une lettre qui avait largement circulé sur le net en octobre dernier. Je m’étais, à l’époque, renseigné sur cette problématique et avais informé de mes conclusions toutes les personnes qui m’avaient alors écrit. Et nous en avions longuement discuté pendant les cours du Collège Pratique d’Ethnobotanique. J’ai donc réagi rapidement en répondant succinctement aux personnes qui m’ont récemment écrit, inquiètes et outrées, afin de calmer les esprits. Mais je pense qu’il est souhaitable que je précise ma position, car les choses ne sont pas simples.

Je ne m’étendrai pas sur les aspects techniques de la situation en question. Vous trouverez ci-dessous quelques liens que je vous propose de suivre pour vous en faire une meilleure idée. En substance, il s’agit d’une Directive datant du 31 mars 2004 qui va devenir effective le 1er avril 2011. Celle-ci stipule que les plantes médicinales doivent faire l’objet d’une Autorisation de Mise sur le Marché pour être commercialisée dans l’Union Européenne, mais que celles qui ont traditionnellement été utilisées dans l’UE depuis au moins 15 ans bénéficieront d’une procédure simplifiée, beaucoup moins coûteuse. Il est certain que cette loi pénalise les médecines non occidentales qui devront être reconnues depuis plus de 30 ans pour bénéficier de ces mesures allégées, ce qui est regrettable. Par ailleurs, certaines plantes pourront être considéréescomme des compléments alimentaires, mais la procédure les validant est très contraignante et a très souvent abouti un refus. Il s’agit donc, en fait, d’une lutte sans merci entre l’industrie pharmaceutique et celle des compléments alimentaires (l’association ANH mentionnée dans la vidéo). De ce combat de titans provient la fameuse lettre alarmiste, vidéo et pétition à la clé, lancée par les fabricants de compléments alimentaires qui voudraient ainsi faire pression sur les autorités en faisant vibrer la corde sensible des personnes concernées : nous tous !

Je trouve le procédé difficilement acceptable ; rouler les gens dans la farine en détournant l’information à son profit et se constituer à peu de frais un fichier d’adresses utilisable à des fins commerciales ne me convient pas : c’est l’une des premières raisons de ma réaction.

Mais ce n’est pas l’essentiel…

lire la suite: ici

Publicités

0 Responses to “Lettre d’informations de François Couplan”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




L’info en un clic !

ACTUEL!!!

SUR LES CHEMINS DU VENT, plus de 1000km à pied à la rencontre des tisserands de la transition

PROCHAINS EVENEMENTS

Vacances Lu Jong

3-5 novembre Purification pour le corps et l'esprit selon la médecine tibétaine à Mergoscia (CH)

Dès le 22 juillet: Formation intensive pour futurs enseignants de Lu Jong au Tessin (CH) et en Ariège (FR)

AUTRES BLOGS DU LUNGTA

propositions autour du moment de la naissance, pour un monde d'abondance

Les Jardins du Lungta : L'abondance est dans les prés

Le projet des éléments

A propos

Lungta: “Le Cheval de Vent” est un ancien symbole tibétain. Flottant au vent les «Lungtas» émettent continuellement des énergies curatives. Le «vent» est omniprésent et donne vie et conscience à la matière.
En savoir plus...

Images de Mergoscia (clic sur l’image!)

des images de Mergoscia

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 48 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :